Autres climats - Météo 45

Rechercher
Carte de vigilance Météo-France Carte de vigilance crues (prévision des inondations)
Aller au contenu

Menu principal :

Autres climats

Climatologie > Climats du monde
Le climat de montagne

Dans toutes les zones, l'altitude provoque une altération, souvent très marquée, des traits généraux du climat. Ce phénomène, qui est celui de l'étagement, s'explique par les variations de température à mesure que l'on s'élève au-dessus du niveau de la mer (la chute est de 0,5 à 1 °C tous les 100 m). Il faut y ajouter l'influence de la pluviosité, plus importante en montagne.

Les climats régionaux

L'échelle des climats régionaux ou mésoclimats , qui s'applique à des régions de plusieurs milliers de kilomètres carrés, soumises à certains phénomènes météorologiques bien particuliers (Sirocco, vent venu du désert) du fait de l'interaction entre la circulation générale et le relief.

  • Les climats locaux


L'échelle de ces climats s'applique à des sites qui s'étendent sur quelques dizaines de kilomètres carrés tout au plus en moyenne. Cette échelle du climat reste en rapport étroit avec les particularités environnementales d'un espace peu étendu.

La présence de reliefs, d'étendues aquatiques va influer sur les phénomènes de vents, d'humidité et de d'écarts de température. En fond de vallée par exemple, au levé du jour, la température sera beaucoup moins élevé qu'au sommet des versants en adret, pourtant situé à quelques kilomètres de là. La circulation, les échanges entre masses d'air locales ne seront ainsi pas les mêmes que dans la vallée voisine, peut être orienté différemment par rapport au soleil. Ces particularités peuvent avoir une origine humaine — il s'agit essentiellement du climat urbain — ou être entretenues par un milieu naturel tel qu'un rivage marin ou lacustre ou bien une forêt.

  • Les microclimats


Cette échelle, enfin, concerne des sites peu étendus grands d'une centaine de mètres carrés, parfois beaucoup moins. Les traits spécifiques de la topographie et de l'environnement à petite échelle — bâtiments et obstacles divers, couvert végétal, niches rocheuses... — modifient dans ce cas sur des aires réduites, mais de façon parfois très notable, les caractéristiques générales du courant aérien, de l' ensoleillement, de la température et de l'humidité.

 
Copyright 2016. Météo 45. Franck Timbert
Retourner au contenu | Retourner au menu