États-Unis : quand les éléments météorologiques se déchaînent ! - Actualités météo et climat - Météo 45

Rechercher
Carte de vigilance Météo-France Carte de vigilance crues (prévision des inondations)
Aller au contenu

Menu principal :

États-Unis : quand les éléments météorologiques se déchaînent !

Publié par dans Climatologie ·
Tags: tornadesElNiño


Plusieurs tornades et tempêtes d'une rare intensité ont touché le sud des États-Unis fin décembre 2015, après une chaleur inhabituelle observée sur la côte Est. Plus de 40 personnes ont malheureusement perdu la vie dans le Texas, le Mississippi, le Missouri, le Tennessee et l'Arkansas.

Les tornades sont fréquentes au Printemps dans cette partie des États-Unis, mais elles sont rarissimes en décembre. Les températures extrêmement douces pour la saison enregistrée sur la côte est et dans le sud ont contribué à la formation de ces phénomènes. Ainsi, à New York, un record de chaleur a été atteint le 25 décembre pour un jour de Noël avec pas moins de 19 °C. Les images de New-yorkais se promenant en sandales contrastent avec les hivers glaciaux et enneigés dont ils sont habitués. Le Washington Post a même évoqué un « Noël tropical ».

Après les tornades, les tempêtes, les inondations, le blizzard et les pluies verglaçantes ont pris le relais. Des phénomènes météorologiques d'une rare intensité qui ont touché des millions d’Américains

Cette situation météo exceptionnelle est influencée par El Niño. Ce phénomène atmosphérique, qui survient tous les quatre à sept ans en moyenne, déplace les zones de précipitations du Pacifique vers l'est, vers le continent américain. Il provoque sécheresse en Asie et inondations aux États-Unis et en Amérique du Sud. Le Brésil, le Paraguay, l’Uruguay et l’Argentine connaissent les pires inondations depuis cinquante ans. 160 000 personnes ont dû être évacuées dans la région.

El Niño "affecte fortement le climat des États-Unis actuellement", "il est la cause majeure" de ce qu'il s'y passe, explique le climatologue français Hervé Le Treut. Les tornades meurtrières, inhabituelles en cette saison, comme la douceur observée dans le nord-est du pays sont partiellement dues à ce phénomène, ajoute-t-il.

El Niño est un phénomène naturel, mais l'épisode de 2015 est certainement le plus puissant depuis les 100 dernières années. À cela s'ajoute le réchauffement climatique, selon de nombreux scientifiques. "On a une conjonction" de facteurs, approuve Hervé Le Treut.




Aucun commentaire

Copyright 2016. Météo 45. Franck Timbert
Retourner au contenu | Retourner au menu