Classification des climats - Météo 45

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Classification des climats

Climatologie > Climats du monde
 

Le climat correspond à la distribution statistique des conditions atmosphériques dans une région donnée pendant une période de temps donnée. Il se distingue de la météo qui désigne le temps dans un futur à court terme et dans des zones ponctuelles.

La détermination du climat est effectuée à l'aide de moyennes établies à partir de mesures statistiques et annuelles et mensuelles sur des données atmosphériques locales : température, précipitations, ensoleillement, humidité, vitesse du vent. Sont également pris en compte leur récurrence ainsi que les phénomènes exceptionnels

Il existe plusieurs systèmes de classification des climats ; certains se réfèrent aux latitudes, d'autres prennent en considération les vents dominants, la pluviosité ou l'altitude. L'un d'eux répartit les climats en cinq grandes familles (tropicale, subtropicale, tempérée, steppique et polaire), auxquelles il faut ajouter le climat de montagne, qui dépend de l'altitude. La grande variété des types de climats et le nombre de facteurs intervenant dans leur définition rendent toute tentative de classification nécessairement imparfaite. On les choisie en fonction des buts des observateurs. Une des plus connue est la classification de Köppen.

 
 
La Classification de Köppen

Wladimir Peter Köppen, climatologue et météorologue allemand d'origine russe est le premier à avoir dressé une cartographie complète des régions climatiques du globe.

Ce travail mène au développement du système de Classification de Köppen (basé sur les précipitations et les températures) aux alentours de 1900, qu'il continua à améliorer toute sa vie.

La version complète de son système apparaît pour la première fois en 1918, et après plusieurs modifications, la version finale est publiée en 1936. Jusqu'à la fin de sa vie, Köppen coopère avec le climatologue allemand Rudolph Geiger.

Après la mort de Köppen en 1940 Geiger continue à travailler aux modifications du système de classification des climats. Un climat est ainsi repéré par un code de deux ou trois lettres. La version présentée par Rudolf Geiger en 1961 est la plus courante des classifications climatiques. Un très grand nombre d'études climatiques et de publications ont adopté une des versions de ce système. La carte de Köppen-Geiger reste aujourd'hui une référence, grâce à ces mises à jour fréquentes.

 
 
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu