Climat et facteurs géographiques - Météo 45

Rechercher
Carte de vigilance Météo-France Carte de vigilance crues (prévision des inondations)
Aller au contenu

Menu principal :

Climat et facteurs géographiques

Climatologie > Climat
Le climat correspond aux conditions météorologiques moyennes (températures, précipitations, ensoleillement, humidité de l'air, vitesse des vents, etc...) qui règnent sur une région précise  durant une longue période. Pour l’Organisation météorologique mondiale, elle doit être d’au minimum 30 ans.

Les éléments climatiques sont influencés par les facteurs géographiques locaux : la latitude, l'altitude, la présence d'étendue d'eau plus ou moins importante, la disposition et la caractéristique du relief, la végétation, mais aussi l'urbanisation.
La latitude
En ce qui concerne la latitude, les climatologues ont divisé la terre en cinq parties dont chacune propose des durées du jour et des températures assez semblables pour toutes les régions qui en font partie.

La zone intertropicale est comprise entre les deux tropiques et est coupée en son milieu par l'équateur. Tout au long de l'année, la durée du jour et de la nuit varie peu et à l'équateur le soleil est toujours à la verticale d'un observateur hypothétique. En revanche, aux tropiques, il ne se trouve dans ses positions qu'une fois par an, mais son incidence est tout de même très importante. Du fait de cette irradiation solaire élevée et continue, il n’y a pas vraiment de saison froide dans cette partie du globe. Les températures demeurent élevées tout au long de l'année.
La latitude
Les parties tempérées australe et boréale sont comprises entre les deux tropiques et les deux cercles polaires. Le soleil n'arrivant jamais au zénith, la durée du jour et le réchauffement varient beaucoup au cours de l'année, entraînant des différences marquées entre les saisons.

Quant aux deux régions polaires, la durée du jour et de la nuit y est très longue et plus on s'approche des pôles Nord et Sud. Aux pôles, il n'y a qu'une seule nuit et un seul jour de six mois. Comme les rayons du soleil arrivent très inclinés, les températures demeurent très basses tout au long de l'année.
L'altitude
L'altitude est la hauteur d'un lieu par rapport au niveau de la mer. Plus on monte, plus la température et la pression atmosphérique baissent et influencent directement les précipitations. En moyenne, à la montagne la température baisse de 0,6 °C tous les 100 mètres.
Dans les régions tempérées, la disposition et les caractéristiques du relief influencent beaucoup le climat. Le soleil déploie ses rayons qu'au sud et au nord et à une hauteur relativement basse. Les montagnes ont donc des caractéristiques différentes sur les deux versants, l'adret et l'ubac. L’adret désigne le versant d’une vallée de montagne qui bénéficient de la plus longue exposition au soleil. Le versant opposé de la vallée est l'ubac.
L'adret et l'ubac
Dans l’hémisphère nord, à des latitudes situées au nord du tropique du Cancer, l’adret est généralement la face sud d’une montagne, le Soleil étant toujours au sud dans le ciel. En versant sud, ou adret, la température est plus élevée et de ce fait la végétation monte plus haut qu'en versant nord, ou ubac.

Aux pôles et à l'équateur, les reliefs n'influencent pas beaucoup le climat. En effet dans le premier cas, le soleil fait un tour complet autour de l'horizon en éclairant les deux versants d'une chaîne montagneuse éventuelle, et dans le second, ces rayons sont presque toujours perpendiculaires au sol.
Les étendues d'eau
La distance par rapport à des étendues d'eau plus ou moins large exerce une grande influence sur le climat, car l'eau absorbe et dégage de la chaleur bien plus lentement que les sols ou la roche . Les amplitudes thermiques entre hiver et été sur les côtes et les zones proches de la mer et des lacs sont moins intenses qu'à l'intérieur des terres, les hivers y sont donc plus doux et les étés plus frais. La présence de mer et de lacs contribue à l'augmentation de l'humidité de l'air.
C'est aux océans qu'on doit l'influence sur le climat des courants marins chauds ou froids, en fonction de leur origine et de leur parcours. La différence de climat entre les côtes atlantiques de l'Europe de l'Ouest et celle du Canada, pourtant situé à la même latitude, s'explique ainsi.

En effet les côtes européennes sont plus chaudes en raison du Gulf Stream, un courant océanique qui prend sa source entre la Floride et les Bahamas et se dilue dans l'océan Atlantique vers la longitude du Groenland après avoir longé les côtes européennes.
Gulf Stream
La végétation
Autre facteur important : la présence de végétation. Avec le phénomène d'évapotranspiration, elle absorbe la chaleur et dégage des quantités de vapeur considérable. Les régions dont la végétation est dense ont un taux d'humidité élevé auquel correspond une amplitude thermique inférieure. Les espèces végétales se divisent en quatre grandes familles selon les températures où elles se développent :

  • Les mégathermes au-dessus de 20 °C
  • Les mésothermes entre 15 et 20 °C
  • Les microthermes entre 0 °C et 15 °C
  • Les hékistothermes au-dessous de 0 °C
Amazonie
 
Copyright 2016. Météo 45. Franck Timbert
Retourner au contenu | Retourner au menu