Polluants atmosphèriques - Météo 45

Rechercher
Carte de vigilance Météo-France Carte de vigilance crues (prévision des inondations)
Aller au contenu

Menu principal :

Polluants atmosphèriques

Climatologie > Atmosphère

La proportion d'azote et d'oxygène de l'atmosphère est très stable ; en revanche, de nombreux autres composants, notamment le gaz carbonique (ou dioxyde de carbone), les oxydes d'azote et de soufre, les poussières ou encore l'ozone sont présents en proportions très variables. Une part de la variation de la quantité de ces substances est due à des causes naturelles : les incendies de forêts ou les éruptions volcaniques émettent dans l'atmosphère cendres et rejets soufrés, les rizières et les marais produisent du méthane, de même que les ruminants.

Cependant, de grandes quantités de polluants sont rejetées dans l'atmosphère du fait des activités humaines comme la combustion des végétaux (déforestation et utilisation de bois de chauffe) et des combustibles fossiles (pétrole, charbon et gaz naturel) ; s'ajoutent à ces émissions les rejets industriels, les engrais artificiels et les pesticides employés en agriculture. Enfin, des substances a priori non toxiques affectent l'environnement de façon indirecte ; par exemple, les chlorofluorocarbones (CFC), qui ont un impact désastreux sur la couche d'ozone.

Les polluants de l'atmosphère sont émis sous forme de gaz, de fines particules ou de gouttelettes. Ces principales substances polluantes sont : les oxydes d'azote et de soufre, l'oxyde et le dioxyde de carbone, les suies carbonées, les hydrocarbures et les métaux lourds comme le plomb, présent notamment dans certains types d'essence.

Les conséquences de la pollution atmosphérique sont néfastes pour l'homme, les bâtiments, le sol, les arbres et autres végétaux.

  • Le smog


La concentration des industries et de la circulation automobile dans les grandes villes provoque une forme de pollution atmosphérique urbaine appelée smog. Sa formation et sa persistance dépendent de divers facteurs, parmi lesquels les conditions météorologiques et la topographie de la région. Le smog peut recouvrir les grandes villes pendant des jours ou des semaines. Il est constitué d'un mélange de plusieurs substances, pour la plupart dangereuses pour la santé. Les principaux composants du smog proviennent, directement ou indirectement, des gaz d'échappement des voitures : ce sont l'ozone, les hydrocarbures, les oxydes d'azote et de carbone et le plomb.

  • L'ozone et l'oxyde de carbone


L'ozone est produit par une réaction photochimique au cours de laquelle les hydrocarbures des gaz d'échappement se combinent aux oxydes d'azote sous l'effet de la lumière solaire. L'ozone est un gaz incolore qui constitue, dans la haute atmosphère, une couche naturelle qui protège la surface terrestre des radiations ultraviolettes dangereuses. Cependant, sa forte réactivité en fait, lorsqu'il se trouve au niveau du sol, une substance toxique pouvant provoquer difficultés respiratoires, toux, irritation des yeux et maux de tête, même chez les personnes en bonne santé.

L'oxyde de carbone est un gaz qui, lors de la respiration, passe dans le sang où il se lie à l'hémoglobine, ce qui réduit la capacité de transport de l'oxygène.

 
Copyright 2016. Météo 45. Franck Timbert
Retourner au contenu | Retourner au menu