Classification des nuages - Météo 45

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Classification des nuages

Météorologie > Nuages
 
 
Identifier et classifier les nuages
 
Nuages hauts (Famille A)

Il se forment au dessus de 5 000 mètres dans la région froide de la troposphère. Ils sont classés en utilisant le préfixe cirro- ou cirrus. À cette altitude, l'eau gèle quasiment toujours : les nuages sont donc composés de cristaux de glace.

Les nuages dans la famille A sont :

Cirrus :
Nuages séparés, en forme de filaments blancs et délicats ou de bancs ou de bandes étroites, blancs ou en majeur partie blancs. Ces nuages ont un aspect fibreux (chevelu) ou un éclat soyeux, ou les deux.

Cirrocumulus :
Banc, nappe ou couche mince de nuages blancs, sans ombres propres, composés de très petits éléments en forme de granules, de rides, etc..., soudés ou non, et disposés plus ou moins régulièrement.

Cirrostratus :
Voile nuageux transparent et blanchâtre, d'aspect fibreux (chevelu) ou lisse, couvrant entièrement ou partiellement le ciel, et donnant généralement lieu à des phénomènes de halo.

Traînée de condensation :
Les traînées de condensation sont des nuages qui se forment autour de petites particules (aérosols) qui proviennent des gaz d'échappement des avions à réaction. Quand les traînées de condensation persistent après le passage d'un avion ils sont qualifiés de nuages, et intéressent fort les chercheurs. Dans certaines conditions, les nuages initiés par le passage d'un avion peuvent s'étendre petit à petit jusqu'à couvrir une partie du ciel.

Nuages intermédiaires (Famille B)

lls se développent entre 2 000 et 5 000 mètres et sont classés en utilisant le préfixe alto-. Ils sont formés de gouttelettes d'eau.

Les nuages dans la famille B sont :

Altostratus :
Nappe ou couche nuageuse grisâtre ou bleuâtre, d'aspect strié, fibreux ou uniforme, couvrant entièrement ou partiellement le ciel, et présentant parfois des parties suffisamment minces pour laisser voir le soleil au moins vaguement, comme au travers d'un verre dépoli. L'Altostratus ne présente pas de phénomènes de halo et peut être accompagné de pluie ou de neige.

Altocumulus :
Banc, nappe ou couche de nuages blancs ou gris, ou à la fois blancs et gris, ayant généralement des ombres propres, composés de lamelles, galets, rouleaux, etc., d'aspect parfois partiellement fibreux ou diffus, soudés ou non.

Nimbostratus :
Couche nuageuse grise, souvent sombre, dont l'aspect est rendu flou par des chutes plus ou moins continues de pluie ou de neige qui, dans la plupart des cas, atteignent le sol. L'épaisseur de cette couche est partout suffisante pour masquer complètement le soleil. Il existe fréquemment, au-dessous de la couche et la rendant difficilement visible, des nuages bas déchiquetés.

Nuages bas (Famille C)

Ce sont des nuages de basses altitudes (jusqu'à 2 000 mètres) qui incluent les stratus. Lorsque ces derniers rencontrent la terre, on les appelle brouillard.

Les nuages dans la famille C sont :

Stratocumulus :
Banc, nappe ou couche de nuages gris ou blanchâtres, ayant presque toujours des parties sombres, composés de dalles, galets, rouleaux, etc., d'aspect non fibreux, soudés ou non.

Stratus :
Couche nuageuse généralement grise, à base assez uniforme, pouvant donner lieu à de la bruine ou à de la neige en grains. Lorsque le soleil est visible au travers de la couche, son contour est nettement discernable. Le Stratus ne donne pas lieu à des phénomènes de halo sauf à de très basses températures. Le Stratus peut aussi se présenter sous la forme de bancs déchiquetés.

Nuages verticaux (Famille D)

Ces nuages peuvent avoir de forts courants verticaux et s'élèvent bien au-dessus de leur base. Ils se forment à différentes altitudes.

Les nuages dans la famille D sont :

Cumulus :
Nuages séparés, généralement denses et à contours blancs bien délimités, se développant verticalement en forme de mamelons, de dômes ou de tours, dont la région supérieure bourgeonnante ressemble souvent à un choux-fleur. Les parties de ces nuages éclairées par le soleil sont, le plus souvent, d'un blanc éclatant; leur base, relativement sombre, est sensiblement horizontale.

Cumulonimbus :
Nuage dense et puissant, à extension verticale considérable, en forme de montagne ou d'énormes tours. Une partie au moins de sa région supérieure est généralement lisse, fibreuse ou striée, et presque toujours visible; cette partie s'étale en forme d'enclume ou de vaste panache. Au dessous de la base de ce nuage, souvent très sombre, il existe fréquemment des nuages bas déchiquetés, soudés ou non avec elle, et des précipitations de tous genres.

Pyrocumulus :
Nuage très rare de type Cumulus qui se développe à partir d'un feu (éruption volcanique, incendie de forêt...)

 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu